Les usages de la vidéo en entreprise

La vidéo concerne potentiellement tous les départements dans l'entreprise, alors qu'on ne pense généralement qu'à la communication externe et aux réseaux sociaux. Voici un rapide aperçu des domaines d'application de la vidéo en ligne, que la transformation digitale étend quotidiennement.

17.11.2019

La vidéo concerne potentiellement tous les départements dans l'entreprise, alors qu'on ne pense généralement qu'à la communication externe et aux réseaux sociaux. Voici un rapide aperçu des domaines d'application de la vidéo en ligne, que la transformation digitale étend quotidiennement.

Les Ressources Humaines

Le département des Ressources Humaines est l’un des plus gros utilisateurs potentiels de vidéo dans l’entreprise.

Les bénéfices du recours à la vidéo sont nombreux… lorsque les solutions ont été bien étudiées :

  • La vidéo est un mode d’expression auquel tout le monde est familiarisé via les réseaux sociaux. Une solution d’entreprise se doit d’être aussi simple à utiliser qu’un réseau social grand public.
  • La vidéo véhicule beaucoup plus d’informations que l’écrit. C’est aussi vrai pour présenter l’entreprise à un candidat que pour présenter un candidat à un recruteur.
  • La vidéo est efficace à plusieurs titres : pour expliquer, pour démontrer (fournir une preuve visuelle), pour éviter des déplacements (avec les entretiens vidéo par exemple) et pour faire gagner du temps (par des workflows et traitements automatisés) 

Avec les bons outils de gestion, la vidéo est une ressource documentaire aussi simple à utiliser qu’un texte. Elle est aussi plus facile à sécuriser.

Dans le cadre du recrutement... 

La vidéo est désormais incontournable pour la présentation de la marque employeur, c’est à dire pour donner envie à un candidat de rejoindre une entreprise. La forme peut être très élaborée (film “institutionnel”) ou très spontanée (aperçu de la vie dans l’entreprise, tournage au smartphone).

Toujours lors d’un recrutement, les entretiens vidéo consistent à demander à un candidat de répondre en différé à une succession de questions par des vidéos tournées avec son smartphone ou sa webcam. Les vidéos sont automatiquement indexées pour identifier la question posée, le répondant, le poste concerné, la date, etc… et la voix est automatiquement retranscrite en texte. Les recruteurs peuvent alors écouter et évaluer toutes les réponses d’un candidat, comparer les réponses de plusieurs candidats à une même question, etc.

Enfin, la vidéo est le meilleur moyen de présenter un métier, une équipe ou un site concernés par un poste à pourvoir.

Par sa fonction de base de gestion de médias, Streamlike permet d’encoder, enrichir, diffuser et analyser l’audience de tous types de vidéos, qu’elles décrivent une entreprise, un métier, une équipe ou un cadre de travail.

Grâce à son API et une boîte à outils très complète, il est facile de se créer une solution personnalisée de recueil et de traitement semi-automatisé d’entretiens vidéo, que les recruteurs pourront évaluer et partager de manière totalement sécurisée.

Pour l’identification des talents... 

Le meilleur moyen pour reconnaître des talents dans l’entreprise est au travers d’une plateforme vidéo collaborative associée à une méthode de reconnaissance des compétences par la communauté. En d’autres termes, il s’agit de permettre aux collaborateurs de démontrer leurs compétences par la vidéo et de compter sur leurs pairs pour signaler les talents internes cachés.

A l'extérieur du bureau, les employés procèdent quotidiennement à des évaluations, de produits, services ou personnes. Cela se traduit par des “like”, des notes ou des recommandations. Le même principe appliqué à des vidéos internes permettra de favoriser l'engagement des employés, la détection de talents cachés et le reconnaissance des collaborateurs.

L’application collaborative “StreamTube” enrichie de fonctionnalités de “taggage social” (“like”, notation, remerciement, commentaire…) fournira à la DRH des moyens de détection et de reconnaissance de talents internes.

Pour la formation... 

Les tutoriels sont l’usage qui vient immédiatement à l’esprit. Pour apprendre rapidement une fonctionnalité d’un logiciel, il n’y a pas plus efficace. Mais cela vaut aussi pour l’explication d’un geste, d’une pratique particulière, de l’utilisation ou de la maintenance d’une machine.

Rassemblez plusieurs tutoriels ou cours en vidéo et vous avez un dispositif e-learning -ou plutôt v-learning. Ajoutez des questionnaires, un séquencement de l’apprentissage et une validation des acquis et vous avez un MOOC (appelé “COOC” lorsqu’il concerne une entreprise).

Faites produire les modules vidéo par vos collaborateurs eux-mêmes et vous obtenez une plateforme de partage des savoirs : chaque collaborateur devient un formateur dans son domaine de compétence.

La vidéo est l’ingrédient principal. Il existe de multiples manières de l'accommoder en fonction de vos propres objectifs.

Les clients de Streamlike qui utilisent la vidéo pour de la formation organisent leur catalogue en WebTVs (Phytomer ou Formiris), structurent les cours en masterclasses (The Artist Academy) ou laissent à leurs collaborateurs l’initiative de la création de contenus à pratager dans une plateforme collaborative (AU-Tube)

La Communication Interne

Les usages de la vidéo en communication interne se répartissent en 3 catégories selon le sens de publication.

  • Top-down : C’est le sens le plus courant, celui de la communication “corporate”, la voix de l’entreprise. Les formes peuvent être une webTV interne, des communications en direct ou un programme diffusé sur des écrans d’affichage dynamique.
  • Peer-to-peer : Vos collaborateurs s’adressent à leurs pairs. Le moyen le plus courant est un réseau social d’entreprise qui permet de partager des vidéos sur des pratiques, sur la vie des équipes et de l’entreprise en général.
  • Bottom-up : Ce sens de publication consiste à faire remonter des vidéos internes à une direction métier, par exemple des points de vente vers la direction commerciale. 

Côté solutions, Streamlike propose une "boîte à outils" pour l'envoi de vidéos (StreamWall), le partage et les intéractions sociales (StreamTube), la diffusion en direct (StreamLive), la veille sociale (StreamWatch), l'affichage dynamique (StreamOut), l'interface de recherche et de consultation (StreamTV) etc. 

Toutes ces solutions sont entièrement personnalisables et imbricables pour construire une réponse sur-mesure à un cahier des charges.

Le Marketing et la Communication Externe

La vertu principale de la vidéo est de mieux expliquer et démontrer que tout autre média. C’est donc le format idéal pour des présentations et démonstrations de produits ou services. Le le “contenu” peut prendre plusieurs formes (clip, reportage, interview, tutoriel etc.), de même que le “contenant” dans lequel il sera diffusé (site web, webTV, réseau social...)

Les enjeux principaux en matière de vidéo-marketing sont la visibilité et le contrôle. Les contenus doivent être faciles à trouver  et ne doivent pas être parasités. Il faudra trouver la bonne position de curseur entre les contenus dont on garde la maîtrise totale par du référencement et du partage, et ceux que l’on publie sur des réseaux sociaux, avec les avantages, mais aussi les risques et limitations que cela comporte.

Ici encore, à côté de toute intégration spécifique, les deux réponses "clés en mains" les plus pertinentes sont la webTV (StreamTV) et la diffusion en direct (StreamLive). 

Concernant les réseaux sociaux, la console d'administration de Streamlike permet la publication directe d'une sélection de vidéos vers une sélection de plateformes, avec synchronisation des métadonnées en cas de mise à jour et consolidation des statistiques d'audience. Outre cette multi-publication, il est évidemment possible de partager tous les médias Streamlike sur toutes les plateformes (Facebook, Twitter, Pinterest..) et messageries instantanées, tout en gardant le contrôle total sur le lecteur et sur l'audience.

Les usages "métiers"

Les usages spécifiques de la vidéo sont aussi nombreux que ceux que l’on peut imaginer autour de documents classiques. Il suffit souvent de repenser un usage sous l’angle d’une transformation digitale pour découvrir une application de la vidéo.

  • Par exemple, au lieu de diffuser des bulletins météo, on peut produire automatiquement et diffuser des animations vidéo.
  • Au lieu d’envoyer une carte pour accompagner un envoi de cadeau, on peut enregistrer un message vidéo qui sera délivré dès la réception du colis.
  • Au lieu de rédiger un rapport d’incident préalable à une intervention, on peut recueillir une vidéo montrant précisément le contexte.
  • etc.

Toutes les intégrations "métiers" font appel à l'API Streamlike, qui est particulièrement complète et simple à utiliser.

 

Partager & découvrir

Contactez-nous

Toutes vos questions sont bienvenues

Mediatech SAS
74 route de Sartrouville
78230 Le Pecq
France

(+33) 1 39 12 18 26

 

Acceptez-vous l’utilisation de Cookies destinés à mesurer l'audience de notre site internet ? Oui / Non